En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil » Forum » Afrique » Tete » Colonie portugaise
 

Calendrier

Nos activités

Vidéos Membres

Revues gratuites

Les collections

Ephéméride

Samedi 02 Juillet 2022

Bonne fête à tous les :
Martinien


C'était aussi un 02 Juillet
1900

Ferdinand von Zeppelin fait voler son premier dirigeable.


Né(e) un 02 Juillet 1956

Jerry Hall

Nouveautés du site

(depuis 14 jours)
Articles
Blog
Télécharger
Forum
28/06/2022 : R3241 - Bonjour...
Articles
Blog
Télécharger
Forum
28/06/2022 : R3241 - Bonjour...

Visiteurs

Map

Forum - Afrique - Tete - Colonie portugaise


Nombre de membres 95 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
 

actif  Sujet n° 3220

le 17/06/2022 # 07:42
par Webmaster

Webmaster

Administrateur


CANONNIÈRE DU GOUVERNEMENT PORTUGAIS SUR LE FLEUVE ZAMBESI, UTILISÉE POUR MAINTENIR L'ORDRE PARMI LES INDIGÈNES, TETE, MOZAMBIQUE, AFRIQUE
 v_tete_001.jpg
Vasco de Gama, lors de son monumental voyage autour du Cap d'Afrique vers l'Inde, débarque au Mozambique le 1er mars 1498 et "revendique" la région pour le Portugal. L'activité portugaise a commencé en 1505, et en 1544, une colonie a été fondée à Quelimane. Tout au long des 16e, 17e et une grande partie du 18e siècles, le Mozambique n'était pas très développé, car il servait davantage d'escale pour les navires en provenance ou à destination de l'Inde.
Jusqu'en 1752, les possessions portugaises sur la côte de l'Afrique de l'Est étaient administrées par les Indes portugaises à Goa, mais cela a changé lorsque la région a été placée sous l'autorité d'un capitaine général qui résidait dans la ville de Mozambique. Les Portugais ont commencé à faire le commerce des esclaves (principalement à destination des îles françaises des Mascareignes, de l'île Maurice et de la Réunion). Avec la perte du Brésil en 1822, et l'interdiction du commerce d'esclaves, le Portugal a commencé à se concentrer davantage sur ses possessions africaines. Bien que l'esclavage ait été interdit en Europe, les Portugais ont poursuivi un commerce d'esclaves très lucratif avec les Arabes et les Ottomans jusqu'en 1877.
Au cours de la ruée vers l'Afrique dans les années 1880, le Portugal a dû céder une grande partie du territoire qu'il revendiquait en Afrique de l'Est à la British South Africa Company et à la British East Africa Company de Cecil Rhodes, mais la revendication du Portugal sur le Mozambique a été confirmée par la conférence de Berlin de 1885. À cette époque, les infrastructures du Mozambique ont été développées avec l'aide des Britanniques, car l'Afrique centrale britannique/Nyassaland et la Rhodésie du Nord dépendaient toutes deux des chemins de fer et des routes reliant ces régions aux ports de Beira et du Mozambique.
v_tete_002.jpg
En 1891, les Portugais ont confié l'administration d'une grande partie du pays à de grandes sociétés privées qui se sont vu accorder le contrôle de l'exploitation minière, de la pêche, des infrastructures, des communications et de la fiscalité locale. Les chartes les plus importantes ont été accordées en 1891 à la Mozambique Company pour administrer la partie sud du pays à partir de Beira pendant 50 ans et à la Nyassa Company, propriété britannique, pour contrôler le territoire au nord de la rivière Lurio pendant 35 ans. En 1892, la Zambezia Company a également été créée pour administrer la zone centrale du pays, autour de l'embouchure du fleuve Zambèze. Bien que la Zambezia Company n'ait jamais reçu de charte officielle, elle est devenue la plus importante des trois.
La province de Tete était l'une des régions les plus éloignées des colonies portugaises en Afrique. Elle a été établie loin en amont du fleuve Zambèze, principalement pour le commerce de l'or et de l'ivoire avec le royaume de Munhumutapa. En 1894, Tete et Quelimane ont été réunis pour former la province de Zambezia, et Quelimane (qui se trouvait sur la côte) est devenue sa capitale. Pendant la vie de cette province, de grands bouleversements ont eu lieu au Portugal. Le 5 octobre 1910, un coup d'État a été organisé par le Parti républicain portugais, qui a finalement déposé la monarchie constitutionnelle et instauré un régime républicain au Portugal. Cela peut être vu dans les timbres émis dans la province, car ils ont été surimprimés "REPUBLICA" à partir de 1911.
En 1913, les régions de Tete et de Quelimane ont commencé à émettre des timbres-poste distincts, parallèlement à ceux émis par la province de Zambezia. En 1920, Tete est redevenu une province distincte, la province de Zambezia ayant été morcelée.
 v_tete.jpg
 
À cette époque, la colonie du Mozambique n'était pas encore centralisée et la communication entre les différents avant-postes portugais était difficile. Par conséquent, les différentes provinces du Mozambique : Inhambane (1895-1914), Lourenço Marques (1895-1920), la ville de Quelimane (1913-1922), Tete (1913-1914) et Zambezia (1894-1917) ont émis leurs propres timbres, tout comme la Compagnie du Mozambique (1891-1942) et la Compagnie Nyassa (1897-1929).
En 1913, le territoire de Tete a émis ses premiers timbres. Comme dans de nombreuses autres provinces du Mozambique, les émissions Vasco da Gama (8 dénominations) provenant de trois colonies portugaises différentes (Macao, Afrique portugaise et Timor) ont été surchargées avec la nouvelle monnaie du Portugal et surimprimées "REPUBLICA" et "TETE".
En 1914, ces timbres ont été remplacés par le dessin commun de la Cérès portugaise. Ce motif a été utilisé au Portugal et dans tout l'empire colonial portugais. Quinze dénominations distinctes ont été émises, de 1/4c à 1e.
Lorsque Tete a été séparée de Zambezia pour former des provinces distinctes en 1920, les timbres de Zambezia, Tete et Quelimane ont été remplacés par des timbres de la colonie de Moçambique.
 
 
Vasco da Gama landete auf seiner monumentalen Reise um das Kap von Afrika nach Indien am 1. März 1498 in Mosambik und "beanspruchte" das Gebiet für Portugal. Portugiesische Aktivitäten begannen 1505, und 1544 wurde in Quelimane eine Siedlung gegründet. Während des 16., 17. und eines Großteils des 18. Jahrhunderts war Mosambik wenig entwickelt, da es eher als Zwischenstation für Schiffe auf dem Weg von und nach Indien genutzt wurde.
Bis 1752 wurden die portugiesischen Besitztümer an der ostafrikanischen Küste von Portugiesisch-Indien in Goa verwaltet, was sich jedoch änderte, als die Region einem Generalkapitän unterstellt wurde, der in der Stadt Mosambik residierte. Die Portugiesen begannen mit dem Sklavenhandel (der hauptsächlich für die französischen Maskarenen, Mauritius und Reunion bestimmt war). Nach dem Verlust Brasiliens im Jahr 1822 und dem Verbot des Sklavenhandels konzentrierte sich Portugal verstärkt auf seine afrikanischen Besitzungen. Obwohl die Sklaverei in Europa verboten war, betrieben die Portugiesen bis 1877 einen sehr lukrativen Sklavenhandel mit den Arabern und Osmanen.
Während des Kampfes um Afrika in den 1880er Jahren musste Portugal einen Großteil der von ihm beanspruchten Gebiete in Ostafrika an die Britische Südafrikakompanie und die Britische Ostafrikakompanie von Cecil Rhodes abtreten, doch der Anspruch Portugals auf Mosambik wurde auf der Berliner Konferenz von 1885 bestätigt. Zu dieser Zeit wurde die Infrastruktur Mosambiks mit großer Unterstützung der Briten entwickelt, da sowohl das britische Zentralafrika/Nyassaland als auch Nordrhodesien auf Eisenbahnlinien und Straßen angewiesen waren, die diese Gebiete mit den Häfen von Beira und Mosambik verbanden.
 
1891 übergaben die Portugiesen die Verwaltung eines Großteils des Landes an große Privatunternehmen, denen sie die Kontrolle über Bergbau, Fischerei, Infrastruktur, Kommunikation und die Besteuerung der Einheimischen überließen. Die größten Verträge wurden 1891 an die Mozambique Company vergeben, die den südlichen Teil des Landes ab Beira für 50 Jahre verwaltete, und an die in britischem Besitz befindliche Nyassa Company für 35 Jahre, um das Gebiet nördlich des Lurio-Flusses zu kontrollieren. Im Jahr 1892 wurde außerdem die Zambezia Company gegründet, um das mittlere Gebiet des Landes um die Mündung des Sambesi zu verwalten. Obwohl die Zambezia Company nie offiziell gegründet wurde, wurde sie die größte der drei Gesellschaften.
Die Provinz Tete gehörte zu den entlegensten Gebieten der portugiesischen Kolonien in Afrika und wurde weit flussaufwärts des Sambesi gegründet, vor allem um mit dem Königreich Munhumutapa Gold und Elfenbein zu handeln. Im Jahr 1894 wurde Tete mit Quelimane zur Provinz Zambezia zusammengeschlossen, und Quelimane (an der Küste gelegen) wurde zur Hauptstadt. Während der Existenz dieser Provinz kam es in Portugal zu großen Umwälzungen. Am 5. Oktober 1910 organisierte die Portugiesische Republikanische Partei einen Staatsstreich, der schließlich die konstitutionelle Monarchie absetzte und ein republikanisches Regime in Portugal einführte. Dies ist auf den in der Provinz herausgegebenen Briefmarken zu erkennen, da sie ab 1911 mit dem Aufdruck REPUBLICA" versehen wurden.
Im Jahr 1913 begannen die Regionen Tete und Quelimane, neben den Briefmarken der Provinz Zambezia eigene Briefmarken herauszugeben. Im Jahr 1920 wurde Tete wieder eine eigene Provinz, da Zambezia aufgelöst wurde.
 
Zu dieser Zeit war die Kolonie Mosambik noch nicht zentralisiert und die Kommunikation zwischen den verschiedenen portugiesischen Außenposten war schwierig. Daher wurden die einzelnen Provinzen Mosambiks unterteilt: Inhambane (1895-1914), Lourenço Marques (1895-1920), die Stadt Quelimane (1913-1922), Tete (1913-1914) und Zambezia (1894-1917) ihre eigenen Briefmarken heraus, ebenso wie die Mozambique Company (1891-1942) und die Nyassa Company (1897-1929).
1913 gab das Gebiet von Tete seine ersten Briefmarken heraus. Wie in vielen anderen Provinzen Mosambiks wurden die Vasco-da-Gama-Marken (8 Werte) aus drei verschiedenen portugiesischen Kolonien (Macao, Portugiesisch-Afrika und Timor) mit der neuen portugiesischen Währung überdruckt und mit "REPUBLICA" und "TETE" überdruckt.
Im Jahr 1914 wurden diese Briefmarken durch das gemeinsame portugiesische Ceres-Motiv ersetzt. Dieses Motiv wurde in Portugal und im gesamten portugiesischen Kolonialreich verwendet. Es wurden fünfzehn verschiedene Stückelungen von 1/4c bis 1e ausgegeben.
Als Tete 1920 von Zambezia abgetrennt wurde, um separate Provinzen zu bilden, wurden die Briefmarken von Zambezia, Tete und Quelimane durch Briefmarken der Kolonie Moçambique ersetzt.
 
 
Vasco da Gama, on his monumental voyage around the Cape of Africa to India, landed in Mozambique on 1 Mar, 1498 and “claimed” the area for Portugal. Portuguese activity began in 1505, and in 1544, a settlement was founded at Quelimane. Throughout the 16th, 17th, and much of the 18th century, Mozambique was not well developed, as it was used more as a stopping off for ships going to and from India.
Until 1752, Portugal’s possessions on East Africa’s coast were administered by Portuguese India in Goa, but this changed when the region was placed under a Captain General who resided in the City of Mozambique. The Portuguese began to trade slaves (mainly destined to the French Mascarene islands, Mauritius and Reunion). With the loss of Brazil in 1822, and the slave trade being outlawed, Portugal began focusing more on its African possessions. Although the slavery was outlawed in Europe, the Portuguese continued a very lucrative slave trade with the Arabs and Ottomans until 1877.
During the Scramble for Africa in the 1880s, Portugal had to cede much of the territory it claimed in East Africa to Cecil Rhodes’ British South Africa Company and British East Africa Company, however Portugal’s claim over Mozambique was affirmed by the Berlin Conference of 1885. At this time, Mozambique’s infrastructure was developed with much assistance from the British, as both British Central Africa/Nyassaland and Northern Rhodesia both depended on railroads and roads connecting these areas with the ports of Beira and Mozambique.
 
1891 the Portuguese shifted the administration of much of the country to large private companies which were granted control over mining, fishing, infrastructure, communications and taxing locals. The largest charters were given in 1891 to the Mozambique Company to administer the southern part of the country from Beira for 50 years and the British owned Nyassa Company for 35 years to control the territory north of the Lurio River. In 1892, the Zambezia Company was also established to administer the middle area of the country around the mouth of the Zambezi River. While the Zambezia Company was never officially chartered, it became the largest of the three.
 
The Province of Tete was one of the most remote areas of the Portuguese colonies in Africa, and was established far up the Zambezi River, primarily to trade gold and ivory with the Munhumutapa Kingdom. In 1894, Tete was joined with Quelimane to form the province of Zambezia, and Quelimane (which was on the coast), became its capital. During the life of this province, great upheaval was experienced in Portugal. On 5 Oct, 1910, a coup d’état was organized by the Portuguese Republican Party which ultimately deposed the constitutional monarchy and established a republican regime in Portugal. This can be seen in the stamps issued in the Province, as they were overprinted “REPUBLICA” beginning in 1911.
In 1913, the regions of Tete and Quelimane began issuing separate postage stamps along side of those issued from the province of Zambezia. In 1920, Tete again became a separate province, as Zambezia was broken up.
 
During this time period, the colony of Mozambique was not yet centralized and communication between the various Portuguese outposts was difficult. Therefore, the individual provinces of Mozambique: Inhambane (1895-1914), Lourenço Marques (1895-1920), the city of Quelimane (1913-1922), Tete (1913-1914), and Zambezia (1894-1917) issued their own stamps, as did the Mozambique Company (1891-1942) and the Nyassa Company (1897-1929).
In 1913, the territory of Tete issued it’s first stamps. As with many other Mozambique provinces, the Vasco da Gama issues (8 denominations) from 3 different Portuguese Colonies (Macao, Portuguese Africa and Timor) were surcharged with the new currency of Portugal and overprinted “REPUBLICA” and “TETE”.
In 1914, these stamps were replaced with the common Portuguese Ceres design. This design was used in Portugal and throughout the Portuguese colonial empire. Fifteen separate denominations were issued from 1/4c to 1e.
When Tete was split off from Zambezia to form separate provinces in 1920, stamps of Zambezia, Tete and Quelimane were replaced by stamps of Moçambique Colony.
 
Source : Dead country stamps
Poster une réponse Haut  
actif sujet actif   clos sujet clos   Important! Important!   Nouveau Nouveau message
Rectifier Rectifier message   Clôturer Clôturer sujet   Remonter Remonter  
Catégories de discussion  Forum  



Informations légales

Vous êtes sur le site officiel du Club Philatélique et Cartophile de Truchtersheim.
Association inscrite au registre des associations du Tribunal d'Instance de SAVERNE (droit local 1900).
 
Les conditions d'utilisation du site.
Les utilisateurs du présent site sont tenus de respecter les dispositions de la loi relative à l'Informatique, aux fichiers et aux libertés, dont la violation est passible de sanctions pénales. Ils doivent notamment s'abstenir, s'agissant des informations nominatives auxquelles ils accèdent, de toute collecte, de toute utilisation détournée, et d'une manière générale, de tout acte susceptible de porter atteinte à la vie privée ou à la réputation des personnes. Conformément à la loi française Informatique et Liberté (article 34), vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. CNIL - Dispense n° 6 - Délibération n° 2005-284 du 22 novembre 2005 décidant la dispense de déclaration des sites web diffusant ou collectant des données à caractère personnel mis en œuvre par des particuliers dans le cadre d'une activité exclusivement personnelle.
   
Remarque importante:
Pour devenir membre sur le site des philatélistes de Truchtersheim, il y a une condition. Il faut être membre du Club Philatélique et Cartophile de Truchtersheim. Exceptionnellement, vous pouvez vous inscrire en tant que membre du Forum, toute autre demande sera refusée, si vous voulez y adhérer cliquer ici:
                                                                                                                                                                                     stelecharger_70854.gif
firefox.png
Si vous avez des problèmes d'affichage sous Internet Explorer 11.
Je vous conseille d'utiliser Firefox de Mozilla.

Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  1692180 visiteurs
  44 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 95 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
6 Abonnés
Vous êtes ici :   Accueil » Forum » Afrique » Tete » Colonie portugaise
 
 
. . : : Le site du Club Philatélique et Cartophile de Truchtersheim : : . . 
( www.philatelietruchtersheim.fr ) est hébergé sur un serveur OVH